illustration stop aux fausses croyances

30
novembre
2021

Site internet : 5 mythes auxquels vous ne devez plus croire

(et raconter le contraire, c'est moche)

Temps de lecture : 5 min.

L’autre jour, je parlais injonctions, intuitions, et de suivre ses propres règles… D’accord, mais pourquoi en reparler, tout simplement parce que la création de site internet n’échappe pas à sa part de bons conseils en tout genre, de bonnes pratiques parfois douteuses « tu devrais faire ça, les 5 conseils pour acquérir du trafic, comment j’ai réussi à passer de 1000 visiteurs par jour à 10K, etc ». Et comme pour ton activité professionnelle, tu es la.e mieux placé.e pour ressentir ce qui peut fonctionner pour toi. Je ne dis pas non plus qu’il ne faut pas écouter ce qui se fait autour de soi, ne pas s’inspirer des expériences des autres, ce que je te conseille avant tout, c’est de ne pas te comparer aux autres.

Et pour commencer à démonter ces fameuses injonctions, brisons les idées reçues sur les sites web.

Sommaire

– Croyance #1 : Quand je démarre mon activité, j’ai besoin d’une carte de visite, d’un logo et d’un site internet.

– Croyance #2 : Avoir un site web, ça demande beaucoup d’énergie pour peu de résultat

– Croyance #3 : Avoir beaucoup de trafic sur son site, c’est gage de réussite

– Croyance #4 : En créant mon site moi-même, le rendu ne sera pas très professionnel

– Croyance #5 : Je ne suis pas assez légitime pour avoir un site internet

Croyance #1 : Quand je démarre mon activité, j’ai besoin d’une carte de visite, d’un logo et d’un site internet.

Oui et Non !

On est bien d’accord qu’il est tout à fait envisageable de démarrer une activité sans site internet. Mais est-ce qu’il est possible de lancer son entreprise sans plan d’action : pourquoi je le fais, qu’ai-je à offrir, à qui et comment ?  Ah tiens, ça ne te rappelle rien ça ? Si, la stratégie globale. Et sans stratégie claire et précise, avoir un site web ne servira pas à grand chose, il ne sera pas aligné avec tes objectifs et ta cible ne comprendra pas quelles solutions tu apportes à ses problèmes.

Cependant, avoir un site internet ne devrait pas être une option à moyen terme. Une fois, la stratégie bien définie et mise en place, c’est à ce moment-là que le site internet ne devient plus optionnel.

 En résumé, quand tu lances ton projet, tu peux faire l’impasse sur un site internet mais prévois-le dans ta stratégie pour le créer.

Pas de précipitation mais pas d’alternative non plus !

schéma proportionnel

Croyance #2 : Avoir un site web, ça demande beaucoup d’énergie pour peu de résultat

Dans les faits, mettre un site internet en ligne demande beaucoup de travail et on peut être vite déçu par les résultats. Tu connais l’expression selon laquelle «Rome ne s’est pas faite en un jour», c’est également valable pour ton site web.

Pourtant, il ne faut pas se décourager et garder en tête que tu tu ne vas pas être connu.e du jour au lendemain, c’est un risque à
prendre. Mais si tu continues bien à travailler les actions à mener, tes visiteurs prendront conscience de ta présence et tu verras ton site atteindre ses ­objectifs. Et cela ne vient qu’avec le temps.

Pour autant, ce qui t’attend après la mise en ligne n’est pas non plus du touuuuuut insurmontable : quelques mises à jour régulières pour la sécurité de ton site, l’actualisation de tes produits, services, témoignages… Il y a un reel sur mon compte Instagram qui te donne une idée de « comment rafraîchir ton site en moins d’une heure ». Inclus un bloc de temps dans ton planning hebdomadaire pour t’y tenir.

Dernière astuce, pour accélérer les vues sur ton site internet, il existe plusieurs pistes assez simples que tu peux explorer : publier régulièrement, partager ton contenu sur les Réseaux Sociaux, proposer des articles invités sur d’autres sites avec un trafic plus important que le tien, épingler tes articles de blog sur Pinterest…

N’oublie pas les 3 piliers principaux du marketing digital : clarté, constance et confiance en soi !

pilliers marketing digital

Croyance #3 : Avoir beaucoup de trafic sur son site, c’est gage de réussite

Laisse-moi te poser une question toute simple, est-ce qu’avoir beaucoup de trafic sur son site est une fin en soi ?

A part te sentir flatté.e (vanity metrics) par le nombre de visiteurs sur ton site, cela ne va pas te prouver que ton approche est la bonne, cela n’aura que très peu de temps d’impact sur ton business et ne t’aideront pas à prendre les bonnes décisions.

Prenons un exemple simple, un des objectifs de ton site est d’obtenir des prospects (leads qualifiés) par l’inscription à une newsletter. Est-ce qu’il vaut mieux 1 000 visiteurs par jour sur ton site, même s’ils ne s’inscrivent pas à ta newsletter, ou 500 visiteurs mieux ciblés qui vont faire exactement ce que tu ­attends d’eux ? Je pense que tu as la réponse.

Mieux vaut donc privilégier la qualité à la quantité !

Croyance #4 : En créant mon site moi-même, le rendu ne sera pas très professionnel

Faux !

Mais on ne va pas se mentir non plus, créer ton site ne sera pas une promenade de santé !

Tu peux, tout à fait, envisager de passer par une plateforme gratuite,  d’avoir un site one-page (une seule page) avec WordPress, etc pour te roder à l’exercice puis l’améliorer au fil du temps. À la seule condition d’avoir beaucoup de temps et pas encore beaucoup de clients, d’être à l’aise avec l’outil informatique, de chercher des tutoriels qui vont t’aider à le mettre en place.

En choisissant le modèle qui ressemble le plus à tes valeurs, tu partiras déjà avec un joli design au rendu soigné. Oui, choisir un modèle qui parlera à ta cible te différenciera des autres sites parce que ce qui fonctionne pour une entreprise concurrente ne fonctionnera pas forcément pour toi.

L’important est de prendre plaisir à le créer et de ne pas culpabiliser.

Mieux vaut fait que parfait !

Croyance #5 : Je ne suis pas assez légitime pour avoir un site internet !

Légitime en quoi ? Par rapport à ton offre, par rapport au monde du web ? Les Réseaux Sociaux sont un monde plus féminin dans lequel tu te sens plus à l’aise ? 😱

Répète après moi : ne t’excuse jamais d’être qui tu es, pour ce que tu fais et comment tu le fais. Ok, maintenant que c’est dit, on fait quoi ?

Le secteur du digital est malheureusement encore trop peu occupé par les femmes (23% des effectifs seulement) alors bien sûr qu’on est en droit de ne pas se sentir légitime quand on est une femme entrepreneure porteuse d’un projet. C’est ok mais ce n’est pas une raison.

Un site web c’est un espace où tu peux pleinement laisser place à ta créativité, où tu peux révéler les valeurs auxquelles tu crois pour tes clients et ton offre. Un site web est un espace qui t’appartient contrairement aux Réseaux Sociaux. Un site web est le lieu où un potentiel client peut trouver toutes les réponses à ses problèmes, un produit qui correspond à ses besoins. Un site web n’est pas fait pour que tu te prennes la tête avec ça, c’est un outil qui doit simplifier ton business.

Tu es la.e seul.e à te mettre des barrières, brise-les !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *